R.Abdou

La distribution de logements sociaux rime avec colère citoyenne et parfois des affrontements, d’où la peur des responsables locaux d’afficher les listes de bénéficiaires de ce type de logements d’autant plus que l’offre est toujours dérisoire par apport à la demande. C’est le cas dans la localité de Chetouane située à une quarantaine de kilomètres de la capitale de la Mekerra Sidi Bel Abbes. Le président de l’assemblée populaire communale de Chetouane, a refusé de distribué les 20 logements sociaux dont il dispose. La commission chargée d’établir cette liste s’est retrouvée mains liées, face à la demande importante. Alors que la commune ne dispose que de 20 logements, la demande est de l’ordre de 500 familles. Le maire, après consentement des responsables de la daira, a reporté l’opération de distribution des 20 logements sociaux, en attendant d’inscrire un projet de 140 habitations rurales groupées.