Hamra.fouzia

Les employés de la division d’hygiène et de l’assainissement (DHA) ont observé hier un arrêt de travail pendant la matinée, protestant contre la décharge des ordures ménagères collectées au parc de la DHA, suite au mouvement de grève des travailleurs de l’EPIC-CET. Ces derniers, ont, rappelant-le, bloqué l’accès des 5 centres d’enfouissement technique de la wilaya aux camions de collectes des ordures venus des différentes communes pour décharger. Selon le directeur de la DHA M. Ouali : « L’accès aux centres d’enfouissement est bloqué, on est en train de décharger les ordures collectées à travers la commune d’Oran au parc de la DHA, les employés n’ont pas supporté les odeurs nauséabondes qui se dégagent. On s’est réunis avec le collectif des travailleurs, en leurs expliquant qu’on ne va accepter le déchargement que des ordures prélevées à travers la commune d’Oran jusqu’à reprise des activités des centres d’enfouissement.». Notre interlocuteur a ajouté : « Nous avons refusé hier l’accès aux camions de collecte des ordures de la commune de Bir El Djir et de la localité de Belgaïd, chaque commune doit trouver solution à ces déchets.». Le problème de déchargement des ordures collectées quotidiennement à travers les cités d’Oran, risque de s’aggraver, si la grève des travailleurs de l’EPIC CET continu. Ayant contacté un des travailleurs du CET, on saura que « La grève est maintenue jusqu’à satisfaction des revendications par le wali.».