F.B

Le deuxième anniversaire du Hirak « Béni » a été marqué par les marches populaires dans plusieurs wilayas de l’ouest, du centre et de l’Est du pays. A Oran, Mascara, Sidi Bel Abbes, Tlemcen et Mostaganem, en parallèle à la marche populaire de militants de journalistes, de simples citoyens, les autorités locales ont célébré cet anniversaire du Hirak précurseur de la naissance d’une Algérien nouvelle. Femmes et hommes et même des enfants ont marché le long des grandes artères de ces chefs lieu de wilaya. A Alger, Bouira, Bejaïa, TiziOuzou, Annaba, Constantine, Sétif, Skikda et Mila des millions de personnes ont célébré le Hirak, sous haute surveillance policière mise en place pour préserver le caractère pacifique de la marche. Un dispositif policier impressionnant a été déployé dès les premières heures de la matinée dans les centres villes des grandes wilayas et à travers les parcours connus des hirakistesafin que la situation ne dégénère pas. Des marrées humaines ont été signalées marchant dans les rues et diffusées sur les réseaux sociaux. Ils sont tous pour le changement et pour une Algérie nouvelle.