A.Sahraoui

Le Wali de Relizane, MoulatiAtallah, a donné deux mois aux daïras concernées, par la préparation des listes de logements sociaux, pour purifier les listes qui avaient été reportées en raison des infractions enregistrées.Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue, le wali a indiqué que 2612 logements seront prêts cette année, tandis que 400 autres logements à Relizane et 100 dans Oued Rh’iou, le seront d’ici la fin de 2022. La wilaya de Relizane commencera à distribuer des logements, à partir de février prochain et ce jusqu’à la fin de l’année, et se déroulera en deux phases,de 1000 et 1300 logements en plus de la commune de Oued R’hiou, dont la part est estimée à 800 logements.Le wali a révélé que le retard dans les différents projets de logement avait été corrigé et il a donné des instructions de les livrer dans les délais impartis, vu que les subventions financières, récemment accordéespour la construction de logements ruraux, étaient toutes attribuées aux communes. D’un autre côté, les préparatifs, pour la publication des premières listes des bénéficiaires de 6636 logements publics locatifs dans plusieurs communes, après un ordre de mise à jour sont en cours pour commencer à publier les listes initiales des bénéficiaires après un ordre de mise à jour et de nouvelles enquêtes des dossiers au niveau des communes de Ben Daoud, Oued R’hiou, Sidi M’hamedBenaouda,Relizane, OuledYaich, Jdiouia, Merdja Sidi Abed, Hmadna, Oued Djemaâ, Mediouna, Yellel, Belaâsal, en plus de 296 LPA et 500 subventions pour la construction de logements ruraux.Le responsable exécutif a expliqué que ses services s’efforcent de lutter contre la bureaucratie dans divers services et cela grâce à l’adoption d’une application électronique moderne qui permet au citoyen de voir l’issue de son cas et de la suivre loin de toute équivoque ou ambiguïté, et cela en développant la gestion électronique.En ce qui concerne le secteur de l’éducation, le wali a révélé que le taux des chauffages des écoles, a atteint les 90%, et qu’au cours de l’année 2021, des travaux seront entamés pour éliminer le chauffage au diesel et le remplacer par du gaz propane, notamment dans les zones reculées, tandis qu’une commission a été créée pour le diagnostic réel des cantines scolaires, afin d’assurer la fourniture de repas chauds dans tous les établissements scolaires.