Jalil-H.N

Vraisemblablement, les derniers effondrements qui ont eu lieu à travers plusieurs quartiers de la ville, ont poussé les responsables de la wilaya à mettre le vieux bâti dans leurs priorités à la veille de la grande opération de relogement. En effet, le wali d’Oran Messaoud Djari a réuni jeudi les différents services de la daïra et de la commune d’Oran et a ordonné la mise en place de deux commissions pluridisciplinaires au niveau de la daïra chargées de l’enquête sur les vieilles bâtisses et l’habitat précaire à travers les quartiers d’Oran. Ces enquêtes permettront à la wilaya de mettre à jour l’ancienne liste faisant état de 650 immeubles et 6500 familles y résidant. Une mise à jour qui sera la dernière ligne droite avant l’élaboration des listes des bénéficiaires et barrer ainsi la route aux intrus et aux opportunistes qui essaient de tirer profit de cette grande opération de distribution. La nouvelle du recensement a soulagé des milliers de familles résident au niveau des quartiers populaires d’Oran à l’image de Sidi El Houari, Eckmühl, St Eugène, Victor Hugo et St Antoine, où les mal-logés ont appelé à distribuer d’abord les pré-affectations afin que les choses soient claires.