Hamra. Fouzia

Après quatre jours de négociation entretenues par les responsables de la wilaya d’Oran et les représentants des habitants de l’immeuble effondré samedi soir à la rue Belghalem Mohamed à Plateau, les vingt familles sinistrées ont accepté finalement d’être relogées à Benfréha. Ces représentants ont été reçu hier matin par le chef de cabinet du wali M.KhaledDaouadji en présence du chef de la daïra d’Oran M.Rahmouni Mourad apprend-on de source sûre. Ainsi après avoir réussi à convaincre les résidents de l’immeuble ayant subi un effondrement total dans la soirée de samedi dernier, au quartier de Plateau, de prendre possession des logements sociaux de la commune Benfréha, le chef du cabinet de la wilaya et le chef de la daïra ont fermé une brèche qui pouvait constituer un problème impossible à gérer par les autorités locales. En fait tous les mal-logés veulent rester à Oran, ils veulent un logement social au site d’El Barki déjà affecté aux demandeurs de logements à points. Les familles sinistrées du quartier de Sananes devront suivre et accepter les logements qui leurs seront attribués par la wilaya, hors de la ville d’Oran.

Une opération d’expertise de l’immeuble

13 de la Rue Belghalem Mohamed

H.F

Le wali de la wilaya d’Oran M. Messaoud Djari a chargé le chef du cabinet de la wilaya d’Oran d’établir une expertise sur l’état de l’immeuble N° 13 adjacent à l’immeuble N°20 effondré samedi dernier en soirée à la rue Belghalem Mohamed au quartier de Plateau. Ainsi les services de la direction du logement et ceux du contrôle technique de constructions (CTC), ont été saisis pour procéderà une expertise de la bâtisse vu l’état très dégradéqu’elle présente. Les services de la daïra seront chargés pour leur part d’enregistrer les familles habitant cet immeuble, pour un éventuel relogement.