H.N/S.O

Pas moins de 40 patients atteints de Coronavirus (Covid-19) se trouvent actuellement au niveau des services de réanimation des différentes structures sanitaires de la wilaya d’Oran mais dans leur majorité au niveau l’EH de Hai En Nedjma.Pour la deuxième semaine consécutive, la pression n’a pas diminué sur les services Covid-19 dans les hôpitaux d’Oran, et l’afflux des cas positifs ne cessent d’augmenter.Selon des sources hospitalières, le rebond rapide des contaminations depuis deux semaines a généré une pression sur les hôpitaux, alors que le taux d’occupation des lits ne cesse d’augmenter poussant ces mêmes services de réserver une partie aux cas les plus sévères, les cardiaques, les diabétiques, les hypertendus ainsi que les femmes enceintes diagnostiquées (grossesse à risque), les autres patients, notamment les jeunes, sont priés d’observer un confinement à domicile de 14 jours.Par ailleurs, une enquête récente menée par la cellule de crise à travers les services hospitaliers chargée de la prise en charge des cas de Covid-19, a montré que le nombre des cas positifs de contaminations familiales sont en nette augmentation, dépassant parfois les 20 individus de la même famille.Ce constat démontre ainsi, selon les spécialistes, le relâchement des citoyens quant à l’application des mesures barrières, notamment en effectuant les visites familiales et assistant aux cérémonies de mariages, de circoncisions et de funérailles.Les spécialistes estiment qu’avec les chiffres actuels, les mesures de prévention et de confinement seront forcément prolongées, voire durcies.